04 août 2008

IMC : 48 = Obésité morbide .... :-(

Obésité morbide .... rien que ce mot ça calme ! Morbide ... beurk! Je veux voir grandir mon fils, merde! :-((((

Reglette regime

Posté par Calisson13 à 16:10 - Commentaires [6] - Permalien [#]


05 août 2008

Interprétation de l'IMC : Indice de Masse Corporelle

Attention, cet indice ne prend pas en compte la proportion de masse musculaire ni de masse osseuse. Il est donc inadapté pour les sportifs, les personnes géantes ou naines, ainsi qu'aux personnes amputées.

IMC (kg.P-2)Interprétation
moins de 15 famine
15 à 18,5 maigreur
18,5 à 25 corpulence normale
25 à 30 surpoids
30 à 35 obésité modérée
35 à 40 obésité sévère
plus de 40 obésité morbide ou massive

* Les résultats sont calculés à partir de méthodes connues.
Il ne s'agit que d'une évaluation donnée à titre indicatif.

Posté par Calisson13 à 19:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 août 2008

J'ai la date !!!

Aujourd'hui j'avais RDV à SdeP avec le Dr S. On a arrêté la date du 16 SEPTEMBRE 2008 pour l'opération.

Le 16/9 ... mon mari et moi fêterons nos 19 ans de mariage. Ce sera donc une bonne journée, comme elle l'a été il y a 19 ans, en 1989, le jour où nous nous sommes mariés.

Aujourd'hui nous avons pris le temps de discuter le doc et moi. Par exemple, au sujet des carences. J'aurais un cocktail de vitamines à prendre tous les matins.

L'anse gastrique sera de 1m50. Plus la anse est longue, plus la malabsorbtion est grande, plus la perte de poids est importante. Pas de sonde gastrique, ni de sonde urinaire le jour de l'opération. Voila le genre de question que je lui ai posé...

Voila .. la date est fixée!! Reste à patienter 1 mois, ça devrait passer vite! Avec la fin de l'été, la rentrée des classes....

J'espère que ça passera vite...

Je n'en peux plus!

Si j'avais pu, je l'aurais supplié de m'opérer avant mais ça n'aurait pas été raisonnable. Mon fils reprend l'école le 2/09 et je tiens à être présente toute la semaine. Ensuite je n'ai personne pour le garder du 7 au 14 et pour finir, mon chéri ne peut pas prendre de congés les 15 premiers jours de chaque mois, uniquement les 15 derniers. Donc ... no regret!

A part ça il faut que je retourne à l'hosto pour la visite à l'anesthésiste. Sa secrétaire m'a dit qu'étant opérée le 16, c'est à dire1 mois et 2 jours après la visite d'aujourd'hui, mon RDV anesthésiste ne sera plus valable ... grrrrrrrrrrrr. Je crois surtout que c'est exagéré! A St Joseph où j'ai été endormie 5 fois, les rdv d'anesthésie étaient valables 3 mois. Moi qui avais pris ces 2 rdv le même jour pour éviter les allers-retours, ben ça n'aura servi à rien. Mais .. zen ! je suis zen!

Lundi, je file à la sécu déposer la demande de prise en charge pour être sure qu'ils la reçoivent. L'accord s'obtient après 10/15 jours. Ensuite, pas de nouvelles, bonne nouvelle. Mais je passerai un coup de fil tout de même pour vérifier.

Je dois également faire une prise de sang avant l'opération. Et ce sera tout. Enfin, il me semble. Car toute à ma joie, j'ai un peu oublié ce que m'a raconté le doc. lol

Posté par Calisson13 à 21:50 - Commentaires [2] - Permalien [#]

15 août 2008

Technique opératoire du ByPass

Introduite et développée par Mason, en 1969, cette intervention
associe une réduction de la capacité gastrique et une petite
malabsorption.

Elle consiste à faire une trans-section verticale de l'estomac de
façon à isoler une poche proximale de capacité restreinte (10 à 30 ml)
où arrivent les aliments. Séparée du reste de l'estomac, celle-ci est
ensuite reliée directement au jéjunum par l'intermédiaire d'une
anastomose gastro-jéjunale sur anse en Y (voir schéma).

Les aliments passent ainsi directement dans l'intestin en
court-circuitant non seulement la plus grande partie de l'estomac
(d'où le nom de l'intervention) mais également le duodénum et le
jéjunum proximal.

Très en vogue aux Etats-Unis, cette intervention est très délicate,
notamment pas coelioscopie et le risque opératoire est plus élevé que
celui des gastroplasties par anneau ou par agrafage. Il s'agit en
effet d'une procédure qui requiert deux anastomoses dont l'une
techniquement difficile à la partie haute de l'estomac, d'accès peu
aisé chez l'obèse, d'où un taux de fistules anastomotiques qui est de
2 à 4% et une mortalité opératoire qui est de l'ordre de 0,5 à 1 %.
En revanche, elle induit une perte de poids plus rapide et plus
importante qui s'explique par trois mécanismes: une restriction
alimentaire liée à la petite poche gastrique et au passage très rapide
des aliments dans l'intestin, une malabsorption intestinale dont le
degré est fonction de la longueur du jéjunum exclu et un « dumping
syndrome» (malaise avec tachycardie) qui entraîne une réaction
d'aversion envers les aliments sucrés.

Article du Professeur Marmuse, paru dans la revue Impact Médecine du
21 Juin 2002,

Posté par Calisson13 à 22:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 août 2008

RDV anesthésiste

RDV anesthésiste. Ce sera le 9 septembre !

Ce matin j'ai déposé la demande de prise en charge par la sécu. J'attends 3 semaines et je leur téléphone pour savoir si c'est ok.

Posté par Calisson13 à 00:42 - Commentaires [2] - Permalien [#]