17 mai 2011

Récit de mon abdominoplastie ....

... ou : Si l'adage qui dit que l'on doit souffrir pour être belle est vrai, alors j'ai toutes mes chances pour être élue Miss Monde!!!!!!

 Dimanche 13 Mars 2011

 Je suis arrivée à la clinique Beau Soleil à Montpellier à 17h.

Les infirmieres trés sympas proposent à mon mari de rester dormir à côté de moi car je suis dans une chambre double mais seule. Ce qui nous arrange bien, car l'hôtel en face de la clinique est fermé.

Je suis en service orthopédie, le service du Dr Mouliade est fermé ce week-end jusqu' à lundi.

Demain, lundi, je passe à 7h30, ce qui veut dire levée à 6h. Je suis la 1ère à passer. 3h d'opération, retour prévu vers midi dans ma chambre définitive au service de chirurgie viscérale.

37.1°C de température, 11.8 de tension... Normal ....

On joue aux cartes pour que la soirée passe plus vite. J'ai parlé 3 fois à mon fils depuis mon départ. Il a un peu le blues.

J'immortalise mon vieux ventre, habillé et nu :

Abdominoplastie_Mars2011_011Abdominoplastie_Mars2011_013

Abdominoplastie_Mars2011_015Abdominoplastie_Mars2011_016Abdominoplastie_Mars2011_017Abdominoplastie_Mars2011_019

 

Nous avons eu droit à un plateau repas chacun ! J'ai le moral au beau fixe, je ne pense pas trop à demain.

Douche à la Bétadine, et extinction des feux à 21h30, demain on se lève tôt !

 

Lundi 14 Mars 2011 

Nuit sans sommeil, sauf vers le matin, j'ai réussi à m'endormir et ... à tourner un film dans l'Himalaya avec des paysages superbes, d'une beauté renversante... je me réveille apaisée. Zen attitude !

6h : debout! redouche à la bétadine et chemise de nuit cul-nu. Je suis prête.

Ma gaine de contention est sur le lit :

gaine_Abdominoplastie_Mars2011_020 

Je me demande encore comment je vais bien pouvoir rentrer dedans.

 gaine_Abdominoplastie_Mars2011_021 

C'est une taille 36 ce truc là !!!

Tension 11.6, 36.5°C

6h45 : un comprimé d' Antarax pour décontracter la bête.

7h00: le chirurgien passe faire des dessins sur mon bidou.

 Abdominoplastie_Mars2011_022_corrigeAbdominoplastie_Mars2011_024

7h15 : je descends au bloc... zzzzzzzzzzzzzzzzz ! gros dodo !

11h30 : salle de réveil. Une infirmière me demande d'ouvrir les yeux ... laissez moi finir ma nuit par pitié !

Je n'ai à priori pas mal, je n'ose pas bouger. Le personnel vérifie les constantes, tout va bien. Je comate.

Pose de la pompe à morphine; une infirmière m'explique son fonctionnement : on peut envoyer une injection toutes les 5 minutes. Je teste : ça va.

Avant de me transférer du brancard au lit ambulant, re morphine, et avant de remonter à ma chambre aussi, j'ai peur des soubresauts dans les couloirs.

On m'installe dans ma chambre définitive où m'attendent mon mari et ma valise. Il est 14h.

Vérification de constantesn tension entre 11.6 et 12.8 toute la journée.

Le sommeil me gagne, je ne lutte pas, je me laisse glisser loin de la réalité.

Réveil à 17h en super forme ! C'est à peine croyable! j'envoie un sms à ma famille et à mes amis pour leur dire que ça s'est bien passé.

Sensation de courbatures dans le ventre mais pas de douleurs. Je soulève le draps..... Je suis entrée dans la gaine de contention !!!! Ils y ont été au pied de biche ou quoi ??!!!

 

Abdominoplastie_gaine_005 

J'ai également les bas de contention achetés au préalable, et .... un ventre tout plat !

2 drains, 2 redons, 1 sonde urinaire, 1 perfusion de Dafalgan et d'Acupan, et bien sur la pompe à morphine.

La gaine me comprime le buste et appuie sur les côtes.

Sur mon portable les messages pleuvent. C'est adorable et ça dope le moral ! Je parle avec mon fils et ma mère au tel.

Le chirurgien passe me voir. Il a ôté 1.4 kg de chairs et de gras. Il a conservé mon nombril. Il l'a greffé à sa place d'origine. Comme je m'inquiète d'un éventuel rejet de la greffe, il me rassure en disant qu'il n'a rencontré qu' un seul cas de nécrose en 33 ans de carrière.

La première douche ce sera dans 4 jours, sans la gaine. Je dois la garder jour et nuit pendant 1 mois, puis, que le jour pendant encore 1 mois. Le chirurgien à l'air satisfait du travail. je bois un verre d'eau. Je ne me lèverai que demain matin.

19h30 : mon mari part dormir à l'hôtel. je téléphone à mon fils. Je sens que je vais m'endormir très tôt !

Cette 1ère nuit est une torture. J'ai des douleurs dues à l'opération mais également à la gaine qui comprime mon buste, et appuie sur les côtes. C'est atroce.

Les infirmières surveillent les constantes toutes les heures et ça va. J'utilise la pompe à morphine car j'ai trés mal !

Je suis sur le dos depuis 24h, dos en compote !

Mardi 15 mars 2011

A mon réveil, je bois un grand verre d'eau. Je suis assoiffée.

Au petit déjeuner, j'ai droit à une tisane, et à 2 biscottes.

Les infirmières passent me faire la toilette - douleurs  - Je veux me lever, je sens que je serai mieux debout et que ça accélérera le processus de guérison. Je marche un peu, et je passe 1h dans le fauteuil. J'ai très mal !

Je me recouche, une injection de morphine, et dodo pratiquement tout l'aprés-midi..

A mon réveil, je vais marcher dans le couloir, un peu de fauteuil, passage aux toilettes.

Pour dîner, je me lève seule et me recouche seule.

Je m'endors avec un comprimé d'Antarax.

 

Mercredi 16 mars 2011

Réveil dans la douleur... J'ai mal aux reins, j'ai le dos en marmelade, je pleure comme un bébé, toute recroquevillée sur moi-même. Je regrette amèrement l'opération.

On m'enlève la sonde urinaire, je me lève et fais ma toilette seule, ça va mieux. Je respire la verveine que quelqu'un qui me connaît bien m'a offert. C'est fou comme cette odeur de frais et de citron a le don de m'apaiser et me ragaillardir à la fois.

Je prends mon petit déjeuner à table.

Une infirmière vient changer les pansements.

Abdominoplastie_J_2 

La cicatrice semble très longue. Elle va d'une anche à l'autre. On voit les 4 drains sur les côtés. 

On enlève les pansements. Je découvre mon ventre et les cicatrices, ainsi que mon nombril.

Abdominoplastie_J_2_019Abdominoplastie1_J_2_022

C'est propre, net, joli. Je n'ai pas d'agraphes, il a fermé par un surjet. Je ne vois aucun fils. Ils sont résorbables.

Je marche dans les couloirs. Plus je marche et plus vite on m'enlèvera les bas de contention.

Les drains sont reliés à des bouteilles. J'avais prévu le transport pour me déplacer facilement avec tout ce matériel :

Abdominoplastie_drains_029Abdominoplastie_drains_028 

 

...Je les mets dans un petit sac !!!

Cet après midi, j'ai la visite de Mumu34 et 2Nise. J'ai passé grâce à mes 2 copines un très bon moment car mon mari est parti hier soir. Je me sens un peu seule loin de ma famille.

D'ailleurs au moment où elles me disent au revoir, j'ai un très gros coup de blues et je pleure comme une madeleine. Impossible d'endiguer le tsunami !!! Je pleure, je pleure et je pleure.

Denise me fait un gros calin. Elles ne veulent pas partir en me laissant comme ça. Elles restent 1h de plus à me tenir la main et essayer de me changer les idées. Ces copines-là on des louches quand il s'agit de vous ramasser à la petite cuillère. Merci les filles!!!!!

Le docteur passe me voir. Je lui demande s'il ne trouve pas mon nombril un peu haut ... il me dit qu'il l'a remis exactement à sa place d'origine. Je le trouve trop haut car j'avais perdu l'habitude de le voir à sa place... normal avec ce ventre qui n'avais plus de forme!

Il me dit que le douloureux réveil de ce matin est normal 3 jours post-op. Il explique que pour m'opérer il m'a donné un décontractant pour pouvoir me manipuler dans tous les sens, qu'il n'a pas hésiter à me "charcuter", que je suis restée 3h sur une table d'opération très inconfortable et complètement à plat. Les douleurs au niveau du dos sont donc normales. Le coup de blues monumental est lié aux produits de l'anesthésie.

Il m'a prescrit un Atarax chaque soir pour me decontracter et pouvoir dormir. Il me dit que je ne dois pas laisser la douleur s'installer. Il faut que je prenne régulièrement un anti-douleur, toutes les 4h, pour prévenir le mal avant qu'il n'arrive.

Je dois encore garder les bas de contention.

 

Jeudi 17 mars 2011

J'ai enfin bien dormi grâce à l'Atarax de 22h à 5h du matin. Puis un Dafalgan à 5h m'a permis de dormir jusqu'à 7h30.

Réveil en grande forme. 

Comme on doit me changer les pansements (tous les 2 jours) je prends une douche, je me lave la tête. ça fait du bien au physique et au moral!

Mon ventre à J+4 :

Abdominoplastie_J_4__044 

Rien de vraiment différent d' il y a 2 jours. La longueur de la cicatrice me parait toujours aussi impressionnante. Je ne sens absolument rien au niveau de l'opération. Les drains me font mal. Je les sens à l'interieur. ça tire, ça picote, ça fait comme des décharges électriques par moment.   

J'attends la visite de ma maman et de ma marraine qui viennent d'Aix passer la journée avec moi.  

Nous passons un très bon après-midi. Mais le soir c'est un peu dur car je n'ai pas beaucoup marché, je suis restée presque tout le temps assise dans le fauteuil. ça tire sur la cicatrice.

 

Le soir, l'infirmière ne passe pas avant 23h45 au lieu de 22h comme les autres soirs. Je ne veux pas m'endormir avant son passage car elle va me réveiller, alors je lutte contre le sommeil. Je suis super énervée quand elle rapplique avec un somnifère et une tisane pour le faire descendre. Je lui dis qu'à minuit ce n'est pas la peine! Sinon je vais rester réveillée le reste de la nuit pour éliminer la tisane.

 

Vendredi 18 mars 2011

5h30: je suis réveillée par une forte douleur sur le côté droit. Un des drain qui doit tirer. ça me coupe le souffle ! Je sonne, on me donne un Doliprane pour calmer la douleur. Je me rendors.

C'est le jour des pansements. Je me douche et j'appelle l'infirmière. C'est toujours impressionnant, mais c'est net et très propre. Les pansements sont propres, rien n'a coulé en dehors des drains. les bouteilles continuent à se remplir doucement.

Je pars promener dans les couloirs, je descends prendre un café à la cafétéria. Je fais le tour de la clinique par l'extérieur. le soleil qui est revenu me chauffe le coeur et le corps.

Abdominoplastie_Mars2011_028Abdominoplastie_Mars2011_030

Je remonte les 2 étages par les escaliers.

Samedi 19 mars 2011:

Le programme de la journée : repos, sieste, ballade, repos... c'est un peu long car je suis seule. Je papote avec une mamie dans les couloirs. Je trouve le temps long, mais je ne me plains pas... elle est là depuis 3 semaines !

Plus que 2 jours et je rentre!

Dimanche 20 mars 2011 :

J'attends mon fils et mon mari avec impatience. On ne m'a pas enlevé les drains car le docteur qui est parti en week-end n'a pas laissé de consignes en ce sens. J'ai peur que mon fils soit impressionné par ces fils qui sortent de mon ventre. Alors je le préviens par téléphone. Je lui explique que je n'ai pas mal, que c'est pour faire sortir les microbes s'il y en a.

Finalement quand il arrive, il regarde et touche à tout, mais ça à l'air d'aller. Il me pose 1000 questions ! C'est ça les enfants ... tout dépend de la façon dont on leur présente les choses.

Nous passons l'après -midi a jouer aux cartes, à promener dans le parc, à prendre des photos.... ils repartent mais je sais qu'ils viennent me chercher demain matin !!!

 

Lundi 21 mars 2011:

Une infirmière m'enlève les drains. L'opération tant attendue et redoutée arrive.

J'ai peur d'avoir très mal. Mais l'infirmière m'explique qu'elle va compter jusqu'à 3, je dois respirer à fond et expirer à 3 au moment où elle tire sur le drain. Elle coupe les fils du 1er et on commence... ce n'est pas agréable, mais je ne souffre pas !!!

C'est très vite terminé. Quel soulagement de ne plus avoir ces fils qui traînent dans mes pattes !!!

Mes hommes arrivent. On signe les papiers de sortie et à moi la liberté !!!!

J'ai rdv le 4 Mai avec le docteur Mouliade pour la visite post-op.

Une ordonnance pour les pansements, une autre pour les anti-douleurs, et pour les piqûres d'anticoagulants.

Nous partons manger du côté de Valreas, sur la plage.

Abdominoplastie_Mars2011_031Abdominoplastie_Mars2011_032 Vous avez vu ce bidou tout plat ??!!!

 

Enfin je suis de retour chez moi !!! Les journées passent tranquillement. L'infirmière passera tous les 2 jours pour changer les pansements. Je me fais les piqures dans les cuisses.

Abdominoplastie_J_11_Mars2011_166 J+11

 

Abdominoplastie_J_13_015 J+13

 

Abdomioplastie_J_17_002 J+17, j'ai un sacré oedème qui commence.

 

Abdominoplastie_J_17_004 J+17, on voit encore mieux l'oedème de profil.

 

Je dors uniquement sur le dos. je n'ai pas de sensation quand je touche mon ventre. Les terminaisons nerveuses sont sensibles mais quand je passe ma main sur mon ventre ou sur la cicatrice, c'est comme si je touchais une autre personne. Je ne sens rien.

 

Les pansements:

Abdominoplastie_Pansement_009Abdominoplastie_Pansements_010Abdominoplastie_Pansements_011

La gaine :

Abdominoplastie_001 Abdominoplastie_gaine_004

Elle me comprime ! je la garde jour et nuit. Je respire enfin tous les matins quand je l'enlève pour prendre ma douche.

La fatigue me tombe parfois dessus sans crier gare. Pourtant je me repose, je en fais rien qui puisse justifier autant de fatigue... je ne comprends pas.

Il y a 3 semaines que j'ai été opérée. Je dors parfois sur le côté. Je ne suis pas super à l'aise, mais ça change un peu.

J_20_008J_20__profil_009J_20_profil_010 

3 semaines après l'opération, l'oedème ne s'arrange pas. Je ne rentre plus dans mes affaires taille 40, obligée de m'habiller en 42. La gaine fait ressortir mes fesses et mes cuisses. On ne voit que ça!

 

J_22_006 J+22

J_22_005 J+22 J_22_002

Je ne mets plus de pansements sur les cicatrices.

Les points de mon nombril sont tombés seuls ce matin. J'ai enlevé ma gaine pour me doucher, et ils sont tombés, tous attachés les uns aux autres comme une chaîne. Je suis très fatiguée.

j_24_les_points_du_nombril_sont_tomb_s_hier_008 J+24

J_24_009 J_24_010 J+24

 

Depuis que je ne mets plus de pansements, je passe 2 fois par jours du Benpenthene en couches épaisses sur la cicatrice du ventre et celle du nombril. C'est un bon cicatrisant qui hydrate et graisse en même temps. Je l'avais utilisée pour mes tatouages, et j'avais cicatrisé avec facilité.

1 mois post-op : Je ne porte ma gaine que la journée, je dors beaucoup mieux sans.

J_26_016 J+26

J_26_019J_26_018

L'oedème est toujours là ... mais il me semble un peu résorbé... ou alors je prends mes désirs pour des réalités. J'ai tellement hâte qu'il s'en aille complètement !

 

_1_mois_et_demi_face 1 mois et demi post-op

_1_mois_et_demi_cot_1_31__1_mois_et_demi_cot__2 1 mois et demi

 

Mercredi 4 mai 2011:

Ce matin départ pour Montpellier où j'ai rdv avec le chirurgien pour une visite de contrôle.

Il me demande si je suis satisfaite du résultat. Je lui dis que s'il me garanti que l'oedème disparaîtra totalement dans quelques temps, alors, oui, je suis satisfaite du résultat.

Il me dit qu'il faut être trés patient avec ce genre d'opération pour voir le résultat définitif.

Dans 6 mois l'oedème aura totalement disparu, et il faut attendre 18 mois pour que mon ventre retrouve sa sensibilité à 100%. A ce moment là je verrai le résultat.

Il me dit que vu ma cicatrisation parfaite, je peux commencer à retirer la gaine la journée aussi de temps en temps quand je ne la supporte plus. Il commence à faire chaud.

2 mois post-op, 14 mai 2011:

 

2_mois_face__2182_mois_cot__12_mois_cot__2 2 mois post-op. je ne porte plus la gaine. Je suis fatiguée par moment. J'ai du mal à me remettre de l'opération. Je ne sais pas pourquoi. Peut-être un peu d'anémie.

Je m' habille toujours en 42 en raison de l'oedème et parceque j'ai pris du poids. Je prends mon mal en patience.

En tout cas, je ne regrette plus du tout l'opération, même si j'en ai bavé tant au niveau de la douleur que de la fatigue.

 

 

 

 

Posté par Calisson13 à 14:58 - Commentaires [26] - Permalien [#]


16 septembre 2011

16/09/2011 - 3 ans de by pass ... ça se fête!

Voici 3 ans déjà que j'ai été opérée.

Je sais que certains me reprochent de ne pas assez écrire, mais on ne peut pas être partout à la fois d'une part, et d'autre part, j'ai eu envie de tourner la page quelques temps. J'avais besoin de prendre un peu mes distances par rapport à l'opération pour ne plus être que ça.

Je m'explique.... depuis l'ouverture du blog, je reçois tellement de mails (tous plus touchants les uns que les autres. Vous me faites parfois pleurer ... ), que j'avais l'impression de passer mon temps à ne parler que du bypass avec mes correspondants. Je ne reçois quasi pas de mails persos, mais uniquement des demandes de renseignements, de conseils, des photos, des félicitations (aussi).

Je ne refuse pas d'aider, loin de moi cette idée, mais là... franchement, je n'en pouvais plus. Je n'avais plus le temps de rien faire. J'ai pris énormement de retard dans la correspondance parceque l'envie n'y est plus.

Veuillez m'excuser si je n'ai pas répondu à toutes les demandes. Les questions sont souvent les mêmes qui reviennent, alors j'en ai fait un résumé dans l'un des articles du blog (article daté du 16/092010 intitulé: questions/réponses).  J'y ajoute régulièrement de nouvelles questions. Si vous consultez cette rubrique vous trouverez peut être des réponses à vos interrogations. Sinon, écrivez-moi, et je ferai mon possible pour vous répondre. Je ne vous laisse pas tomber ! Je sais qu'il est important de lire les expériences des autres et de poser des questions aux "anciens" car on n'ose pas toujours les poser à son propre chirurgien. Simplement, je prends un peu de recul dans ma démarche.

Mais revenons à nos moutons et voici quelques nouvelles fraîches.

 

Pour mémoire, je vous rappelle les chiffres :

- 1m60

- 123 kg quand j'ai commencé à consulté en vue de l'opération

- 119 kg la veille de l'opération

- poids maxi perdu 50 kg

- poids le plus bas atteint : 68kg

- poids de forme : 70 kg

- poids actuel : 78 kg

- Abdominoplastie effectuée le 14 mars 2011

Comme vous pouvez le constater, j'ai repris du poids !!!! Fatalité ? Sûrement pas!

Je ne peux m'en prendre qu'à moi et à plusieurs facteurs indépendants de ma volonté: 

Tout d'abord j'ai repris la pilule (pour endiguer un dérèglement hormonal récurant )... je l'ai à nouveau arrêtée car décidément, ce n'est pas fait pour moi. Même combinée à un diurétique, je prends du poids.

Lors de ma dernière visite avec le chirurgien qui m'a opérée, j'ai passé un TOGD: mon estomac est légèrement dilaté, ce qui peut expliquer que les quantités ont changé (même si ça dépend vraiment des fois... je ne peux jamais manger la même quantité. Parfois je dévore, parfois quelques bouchées suffisent à me rassasier).

Ensuite, il faut que j'avoue qu'au niveau alimentation, c'est un peu n'importe quoi depuis plusieurs mois, mais par dessus tout : JE NE BOUGE PAS MON CORPS !

Je suis une vraie couleuvre! Je ne fais pas de sport. Or, depuis le début je dis que le bypass passe ressemble à une baguette magique, mais ça en est pas une !!! si l' on veut que ça marche, il faut l'aider.

Comment ? 2 principes hyper simples à appliquer :

- Ne pas se mettre au régime mais manger équilibré

- Bouger, faire du sport

Je ne fais rien de tout ceci.

Aussi, j'ai décidé de me reprendre en main.

Dés la rentrée de septembre, je me suis inscrite dans une salle de sport. J'en ai trouvé une qui me correspond à la perfection. Ouverte de 6h du matin à 23h, 7/7 et 365j dans l'année, un coach qui me dit ce que je dois faire, mais me laisse seule maître à bord (ça j'aimeeeeee !) et que je revois dans 8 semaines pour faire un bilan. Objectif : affiner ma silhouette et travailler en priorité les cuisses et les fesses. Le reste suivra.

Côté poids, je veux redescendre à 70 kg où je me sentais trés trés bien.

Pour m'encourager et parcequ'il faut des points de repère, j'ai décidé de faire le suivi sportif sur mon blog comme je l'ai fait il y a 3 ans, c'est à dire, photos et mensurations prises régulièrement.

En attendant les 1ers résultats, voici quelques photos pour vous faire patienter et parce que vous m'en réclamez par mail :-))

De face 3 ans séparent les 2 photos .... 133

Photos avant apres 018  même personne, pas le même poids 136

 

1 mois- 16 10 0816 09 2011 - 3 ans Août 2008/ Août 2011

 

 

 

 

Posté par Calisson13 à 03:32 - Commentaires [3] - Permalien [#]

17 septembre 2011

Abdominoplastie, 6 mois aprés

Concernant l'abdominoplastie, voici quelques photos à 6 mois post-op :

 

Face1 6 mois post op de face

cote1 6 mois post de profil

cote2 6 mois post op de profil

Je n'ai pas tellement de points de comparaison avec d'autres opérées, mais le peu que j'en ai vu, je peux m'estimer satisfaite du résultat. La cicatrice, quoique très longue et impressionnante, est belle et discrète. Elle ne se voit absolument une fois habillée. Ni en maillot 2 pièces, ni en culotte, ni en string. Je me suis habituée à la voir quand je suis nue et je ne la remarque plus.

Au niveau de la sensibilité ... j'ai encore de petites décharges électriques quand je passe les doigts dessus. Toute la sensibilité n'est pas encore revenue. Par exemple, je dois regarder pour trouver mon nombril car je ne le sens pas quand je touche mon ventre. Tout mon ventre est comme anesthésié. On a tous connu cette sensation au moins une fois dans sa vie, en revenant de chez le dentiste. On touche sa propre peau mais on a l'impression de toucher une autre personne car on ne sent rien.

Posté par Calisson13 à 04:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 octobre 2011

La reprise de poids est-elle ineluctable ?

Voici un article sur lequel je suis retombée par hasard alors que je nettoyais mon ordi ... :

 

En général, environ 2 ans après un bypass, les gens prennent du poids. Il y a plusieurs raisons à cela.

1- la dérivation gastrique est en réalité 2 opérations. Une partie consiste à diminuer l'estomac ( gastroplastie), l'autre à raccourcir
l'intestin (dérivation).
Le petit intestin a une extraordinaire capacité à récupérer d'une opération comme celle-là, et en 1-2 ans il aura récupéré assez de pouvoir d'absorption pour diminuer grandement l'efficacité de la dérivation. L'estomac, lui, avec les techniques modernes, va augmenter de volume mais très peu. Il y a donc 3 phases après ce genre d'opération. La première fait diminuer le poids parce que le minuscule estomac et la mal-absorption de l'intestin réduit fonctionnent ensemble (6 mois à 1 an). La deuxième phase est une stabilisation parce que l'intestin récupère et absorbe mieux, et que le réservoir gastrique augmente (mais peu!) (un an à deux environ). Il y a aussi une sorte de troisième phase, où les gens modifient leur comportement alimentaire, ce qui les fait manger plus (aliments moins solides, boire en mangeant, boire des liquides caloriques, etc). La première phase, on en prend soin par la perfection technique de l'opération. La seconde phase, on n'y peut rien, finalement. La troisième, on en prend soin en conseillant les gens. S'ils mangent solide, sans boire, ils n'auront pas faim. Dès qu'ils se mettent à boire ou à utiliser (inconsciemment) des lubrifiants (c'est une façon de parler), on entre dans un cercle vicieux et c'est difficile d'en sortir.

2- La perte de poids se fait au début par une perte des graisses, mais aussi des protéines. Les muscles fondent, ce qui donne
plusieurs conséquences : on a facilement froid, on a moins de force et d'énergie, on se fatigue plus rapidement, et surtout comme on a moins de muscles, on dépense moins de calories, ce qui se traduit par une stabilisation du poids. En d'autres mots, comme on a moins de muscles, on maigrit moins vite, et moins complètement. Il est donc important de conserver la masse musculaire, et cela en s'entraînant. Pas juste du cardio, mais aussi de la musculation des gros muscles (fesses et cuisses  avec du vélo avec de la résistance, ou de la marche rapide, etc). Juste en passant, la perte de cheveux et les ongles cassants, pour la plupart des opérés, c'est à cause de la perte de protéines, rarement à cause d'un manque de vitamines !

3- Le corps est merveilleusement constitué pour conserver son poids, même quand ce poids est trop élevé. Il y a énormément de systèmes de défense qui se mettent en branle, après une opération bariatrique, et cela dure toute la vie. Il ne faut pas baisser sa vigilance, jamais. Le suivi avec votre médecin ou votre chirurgien bariatrique est ESSENTIEL aux résultats à long terme. Mais il faut accepter qu'il y a presque toujours un regain de poids après 1-2 ans, en moyenne. À vous (patients) et à nous (médecins, et autres professionnels) d'y voir !"

Dr Pierre Jetté (Québec)

La reprise de poids semble donc ineluctable aprés un by pass, mais cet article m'aide à déculpabiliser.

En effet, je me suis remise au sport pour augmenter ma masse musculaire et éliminer les graisses superflues, je fais trés attention à manger équilibré, à ne pas grignotter entre les repas, ne pas boire en mangeant, bien mastiquer... des petites choses auxquelles j'étais attentive aprés mon opération, mais que j'ai oublié au fil du temps. En dehors de MES efforts personnels, il y a un phénomène physiologique qui reste hors de mon contrôle et que je peux certes atténuer mais pas empêcher. Alors relax... tout n'est pas entièrement de ma faute ;-))


 

 

Posté par Calisson13 à 18:16 - Commentaires [4] - Permalien [#]

12 mars 2012

Abdominoplastie 1 an aprés l'opération

3 photos des cicatrices à 80 kg, 1 an apres l'opération :

 

065

070

074

Posté par Calisson13 à 07:02 - Commentaires [1] - Permalien [#]


16 septembre 2012

4 ans après ....

Comme chaque année, à la date anniversaire de mon opération, voici un petit bilan et bien sur ... quelques photos.

 

Aujourd'hui, 16 Septembre 2012, je fête 4 ans d'opération. 4 ans que Byby et moi vivons ensemble au quotidien.

Où en est notre "couple" ?

Je dirais que notre histoire d'amour dure toujours. Nous nous aimons comme au 1er jour. Mais comme dans toute relation, il faut faire un petit effort des deux côtés pour que ça fonctionne, or la routine s'est installée....

J'ai cessé de faire des efforts. Notre couple a commencé à battre de l'aile. On n'allait quand même pas divorcer, hein ?!

Mais commençons pas le commencement, je vous fais un rapide résumé, histoire de ne pas vous endormir avec mes déboires :

 

Depuis mon abdominoplastie, je suis passée de 70 kg à 82 kg en 1 an et demi.

Le poids le plus bas que j'ai atteint c'etait 68 kg, mais je ne m'y sentais pas trés à mon aise. Mon poids de forme semble etre 70 kg.

Je disais qu'avec la routine, on fait moins d'effort, je ne surveillais plus mon alimentation, les grammes ont commencé à s'accumuler. 300gr par ci, 200gr par là... Un peu chaque jour mon poids montait, montait, montait.

En septembre 2011, j'etais bien motivée pour reprendre le sport, j'en ai fait. Beaucoup. Sans aucun resultat. J'ai laissé tomber au bout de quelques mois. Et les grammes continuaient leur lente mais sure progression. Inexorablement.

Le moral dans les chaussettes, j'avais l'impression d'être de retour 4 ans avant l'opération quand mon poids augmentait et que je me sentais impuissante pour l'arreter. Je culpabilisais, je grignottais pour calmer l'anxiete. Je mangeais n'importe comment. Un fiasco ! Du grand n'importe quoi!

 

Mon ventre était toujours plat, le haut du corps ça pouvait aller. Tout se deposait sur les fesses, le haut des cuisses, la culotte de cheval. La mort dans l'âme j'ai remisé mes jolies petites tenues, les mini jupes dont j'etais si fiere.

 

Puis vint l'été 2012. Un long séjour à la montagne. De longues, trés longues randonnées. Mon corps qui se transforme, s'affine, qui demande tous les jours plus de sport, les randos de plus en plus longues et ardues. Au lieu d'une boulimie de bouffe, je fais une boulimie de marche à pied. Je n'ai pas de pese-personne sous la main, je ne veux pas penser à mon poids. Mais j'ai commandé quelques affaires avant de partir en taille 44 et XL (au lieu de 40 et L) et là.. surprise : je flotte dedans!!!!!

Le sourire et le moral reviennent. Les vacances se terminent, retour à Aix. La balance affiche 80 kg. J'ai perdu 2 kilos dans les alpages.

Du coup, plus motivée que jamais, je retourne à la salle de sport dés début septembre. J'y reste 2h en moyenne par jour ou tous les 2 jours. A moi le tapis de marche, les vélos eliptiques et les machines de renforcement musculaire !!!! J'y prends gout. Comme une drogue, je ne peux plus m'arrêter. Je bouffe les kilometres, et les kilometres bouffent ma graisse. Je travaille surtout les jambes. Un peu les bras, mais mes jambes sont ma cible principale. Je fais 2 fois 20 minutes de tapis de marche sur 6km/h, en mode aléatoire, c'est à dire avec des montées et du plat pour que ça soit moins monotone et 20 minutes de vélo. Le tout entrecoupé de séance sur les machines de renforcement musculaire, bras, cuisses essentiellement. Je ne travaille pas les abdos. Grâce à l'abdominoplastie, ils sont en béton. Je les entretiens en les contractant au moment de la marche. J'ai même essayé la course à pieds.. mais ça, ce n'est pas mon truc :(

Résultat des courses (sans jeu de mots), j'ai perdu 4 kilos depuis la rentrée et j'ai une pêche d'enfer !!!!

 

Moralité de l'histoire : le combat n'est jamais gagné !!!! Tu baisses la garde, l'obésité qui rôde revient au galop. Contre l'obésité, tu gagnes des batailles, mais pas la guerre, hélas.

 

PS: je viens de relire le bilan des 3 ans post-op. J'ai l'impression d'avoir perdu 1 an. Je n'ai rien fait de ce que j'avais ecrit à l'époque.

J'espere que cette fois sera la bonne...

 

Bon, passons à ce que vous attendez avec impatience les petit(e)s curieux (ses) les photos - J'ai mis à jour tous les albums photos également) :

 

tenue de soirée1 (3)Octobre 2012

PICT3068Aout 2012

Emmy 012Septembre 2012

007Juin 2012

014Juillet 2012

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par Calisson13 à 18:32 - Commentaires [6] - Permalien [#]

12 octobre 2012

Abdominoplastie 18 mois plus tard

2 photos des cicatrices, ventre et nombril 1 an et demi aprés l'opération, à 78 kilos :

Naissance emmy 015

Naissance emmy 016

Naissance emmy 017

Posté par Calisson13 à 07:26 - Commentaires [6] - Permalien [#]

23 octobre 2012

COPAix : Centre de l'Obésité du Pays d'Aix

Il y a peu, j'ai découvert grâce à une future opérée, le COPAix, le Centre de l'Obésité du Pays d'Aix.

Crée en 2012 par des praticiens d'expérience, afin de répondre aux besoins de prise en charge de l'obésité en tant que maladie sur le pays d'Aix, le COPAix a pris en charge en 2012 plus de 250 patients et pratique toutes les interventions: Anneau, Sleeve, By-Pass.

Le centre de l'Obésité du Pays d'Aix est composé des soignants suivants:

2 chirurgiens (dont le Dr S. qui n'opère plus à Salon, mais sur Aix depuis le début de l'année 2012), 1 diététicienne, 1 psychologue, 1 Kinésithérapeute, 1 psychiatre référent, 2 nutritionnistes référents et 1 pneumologue.

Après une évaluation personnalisée des besoins de chaque patient, ceux-ci sont orientés afin de leur proposer une prise en charge médicale et/ou chirurgicale dans le cadre des recommandations de la Haute Autorité de Santé.

Une animation est proposée en complément par cette équipe, associant une participation à des groupes de paroles et d'échanges, des randonnées pédagogiques, mais aussi une éducation thérapeutique notamment basée sur l'activité physique péri-opératoire.

 

J'ai assisté à deux groupes de paroles et d'échanges animés par la diététicienne du COPAix, la psychologue et un chirurgien, qui ont repondu aux questions. Les 2 fois, étaient mis en présence des opérés et des futurs opérés. Aprés un rapide tour de table, où chacun se présente, les patients à différentes étapes de leur parcours ont pu poser des questions aux praticiens et aux opérés (de plus ou moins longue date). Les opérés, quant à eux, ont échangé et fait part de leur propre expérience.

Les prochaines réunions du COPAix se tiendront les mardis 6 et 20 Novembre 2012, et le mardi 11 Décembre à 10h30 à la polyclinique du Parc Rambot, 2 avenue du Dr Aurientis, à Aix en Provence - Salle de réunion au 1er étage. L'entrée est libre bien entendu. Mme Claire Venturini, la diététicienne est joignable au 06 63 38 69 74 pour plus de renseignements sur ces groupes de paroles, ainsi que pour connaitre les dates des randonnées pédagogiques.

Je vous encourage vivement à y participer si vous vous posez des questions sur votre propre obésité et sur les différentes solutions qui peuvent être proposées pour vous soigner. Si vous n'êtes pas dans la région d'Aix en Provence, n'hésitez pas à vous adresser à votre chirurgien ou à votre médecin traitant pour savoir si de tels groupes/centres existent dans votre région.

 

Pour acceder à la page face Book du COPAIX :

https://www.facebook.com/copaix?fref=ts

 

Pour acceder au site du COPAIX :

http://www.copaix.fr/actualites/actualites-centre-obesite-aix-en-provence/forum-chirurgie-obesite-anneau-gastrique-sleeve-by-pass

 

Posté par Calisson13 à 05:57 - Commentaires [5] - Permalien [#]

24 octobre 2012

Un peu d'humour ....

557689_4844501110300_823435636_n

Posté par Calisson13 à 19:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 octobre 2012

Coup de gueule du jour ...

... ou plutôt de la nuit car il est 5h du mat et que j'ai les idées plus claires la nuit pour écrire, que le jour.

 

Voici un copier/coller du dernier commentaire reçu hier :

 

"bonjour a toutes et tous je m apelle maryline je mesure 1.71 et pese 110 kilo.je suis dans le processus du by pass. je fais mes trois jours dans une semaine , je sais pas ce qui va se passer si quelqu un pouvait m expliquer ces trois jours ca me ferait du bien car je commence a stresser . merci a tous"

 

Je n'ai qu'une réponse : Pourquoi ne poses-tu pas la question à ton chirurgien ? A sa secrétaire ? A l'équipe médicale qui suit ton dossier ?

 

Pourquoi les patients ne posent pas les questions aux personnes les mieux placées pour leur répondre ? Mystère.

La peur de la blouse blanche, peut-être ... ?

Attention, je ne refuse pas de répondre, je ne trouve pas sa question idiote !!! Toute question est légitime. Mais que vais-je répondre à ça ?

Si ça se trouve cette personne va etre endormie, va subir une anesthesie générale (pour la gastroscopie). Une anesthésie générale, ce n'est quand même pas une promenade de santé !!! Et elle ne demande pas ce qu'on va lui faire lors des 3 jours d'hospitalisation ?!!!! Pardon, mais ça me dépasse !!!

 

Je suppose que son médecin lui a expliqué exactement ce qui va se passer, mais que le cerveau sous l'effet du stress à "oublié", mais pourquoi ne pas passer un coup de fil et reposer la question?

 

Elargissons le débat, parceque je ne vais pas y passer le restant de la nuit :

 

Vous avez une question, un truc que vous n'avez pas saisi: demandez à votre medecin !!! Osez poser des questions, ne restez pas avec vos interrogations. ça va génerer du stress inutilement. Ce qui effraie l'etre humain, c'est la peur de l'inconnu. Quand les questions ont leurs réponses, déjà on se sent mieux !!!

Si vous n'avez pas compris la réponse à votre question, reposez la ! Un point n'est pas clair, demandez des éclaircissements! Vous avez oublié de poser une question lors d'une visite ? Rappelez le service ou le medecin ! Notez les questions au fur et à mesure qu'elles vous viennent pour justement les poser aux personnes adéquates lors d'un prochain rendez-vous !

 

Je veux bien répondre aux questions du genre : est-ce que ça fait mal ? est-ce que je peux aller au resto aprés l'intervention ? est-ce que je pourrais continuer à boire 1 litre et demi de coca aprés mon bypass ?

Mais tout ce qui concerne la partie médicale, s'il vous plait, adressez vous à votre médecin !!!!

 

 

 

Gastroplastie

 

 

 

Posté par Calisson13 à 05:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]