03 mars 2010

Bilan à 17 mois post-op

Voilà déjà 1 mois que je suis rentrée de vacances.

Entre les vacances au soleil et celles au ski, je n'ai pas trouvé le temps de poster. Il est temps de faire un petit bilan :

Aujourd'hui à presque 18 mois post-op, je pese 71kg 200.

J'ai perdu 48kg 600 depuis la veille de l'operation.

J'ai cru mon poids arrivé à stabilisation depuis 73 kg, mais je constate que ça continue à descendre... pour mon plus grand plaisir.

J'ai vu le chirurgien le 1er fevrier dernier. Il pensait aussi que je ne perdrai plus, mais la nature en a decidé autrement. Laissons la faire ....

Notre prochain rdv aura lieu vers le 16 septembre 2010, soit 2 ans post-op. Je ferai à ce moment là un bilan sanguin complet.

Au niveau forme, c'est toujours la pêche !!! Malgrés la nage intensive pendant 15 jours, j'ai pris 4 kilos en vacances .... que j'ai reperdu en quelques jours, dés mon retour à la maison et à une alimentation plus équilibrée. Cette fois je n'ai pas paniqué. Je me suis dit qu'avec la reprise de la natation et une alimentation équilibrée je les perdrai rapidement.

Je vais à la piscine le mercredi aprés midi pour mon fils, je profite aussi pour nager moi aussi. ça fait un bien fou !!!! J'ai trés envie de me bouger, de danser, de sauter de faire la folle quoi !!!

J'ajoute quelques photos car vous en reclamez dans vos commentaires.

Maldives_Janv_2010_1464La robe rose ;-))FloFilitheyo

Maldives_Janv_2010_999 et pour le plaisir des yeux ....Maldives_Janv_2010_793

Posté par Calisson13 à 14:07 - Commentaires [12] - Permalien [#]


23 mars 2010

Réunion dans le sud

Petite info :

J'organise une reunion entre by passés, anneautés, et sleevés le

Samedi 27 mars 

à partir de 11h30

Le rendez-vous est fixé à la cafeteria de Géant Casino à Plan de Campagne ( non loin de Marseille ).

J'y serai vers 11h30 pour réserver un coin devant l'aire de jeux pour les enfants. Nous y restons en général jusqu'à 16h30. Vous pouvez nous rejoindre donc entre 11h30 et 16h30.

Nous nous voyons pour discuter de nos propres experiences mais aussi et surtout pour renseigner toute personne qui a de poser des questions. C'est parfois aussi l'occasion pour les futurs opérer de sensibiliser un conjoint ou des parents aux differentes solutions bariatriques proposées à un problème d'obésité. Une façon de constater que des gens se font opérer et qu'ils sont bien vivants.

A samedi, si vous êtes dans la région (13/83/84/04/05/06).

Posté par Calisson13 à 09:42 - Commentaires [3] - Permalien [#]

Parceque ça me fait plaisir ......

Voici une photo de ma famille. Une façon de rendre hommage à mes deux hommes si présents dans ma vie et tellement importants.

Maldives_Janv_2010_1347

Posté par Calisson13 à 09:48 - Commentaires [5] - Permalien [#]

12 avril 2010

Concernant les commentaires

Je tiens à remercier les personnes qui laissent un commentaire.

Je n'ai plus le temps de repondre individuellement, mais je prépare un article qui regroupera toutes les questions que l'on me pose.

J'écris moins en ce moment car il ne se passe rien de spécial... la vie suit son cours. Mon poids semble se stabiliser autour des 70 kilos, avec des variantes de + ou - 1,5 kg.

Encore merci de suivre mon aventure !!!

Posté par Calisson13 à 23:02 - Commentaires [21] - Permalien [#]

16 septembre 2010

Déjà 2 ans .....

Voilà 2 ans, le 16 Septembre 2008, je me faisais opérer d'un by pass gastrique.

Pour mémoire, je pesais 119kg la veille de l'opération, pour 1m60. Mon IMC ( Indice de Masse Corporelle ) était de 48, soit : obésité morbide.

Aujourd'hui, le 16 septembre 2010, 2 ans aprés cette fameuse intervention voici un petit bilan :

Mon poids : 69 kg - Il est stabilisé depuis Fevrier dernier. Depuis j'oscille entre 68 et 70 kg. Mon IMC est à 26.95, je suis en surpoids (la normalité se situe à 25). J'ai perdu 50 kilos.

Le bilan est plus que positif !!!! je revis littéralement. Je mange de tout en quantité raisonable car je suis trés vite rassasiée. Je n'éprouve aucune frustration et la vie continue en pleine forme avec encore des formes. Que demander de plus ?

Je sais que vous attendez impatiemment des photos, alors stop le blabla et voici quelques photos Avant/Aprés.

De_faceEn_pied5_16_09_2010_025

Portrait_16_09_2010_0321_mois_16_10_08

dosDos2_16_09_2010_022

Profil3_16_09_2010_021Photos_avant_apres_018

Posté par Calisson13 à 20:42 - Commentaires [10] - Permalien [#]


Questions / Réponses

Vous êtes tous les jours plus nombreux(ses) à lire mon blog et à laisser des commentaires. Malheureusement je ne prends plus le temps de repondre à chacun personnellement. Je m'en excuse auprés de vous tous.

Pour répondre à vos questions, j'ai décidé de les publier ici, en vrac.

Je vous rappelle que ce n'est que mon humble expérience. La votre sera peut-être différente, mais cela vous donnera une petite idée.

 

 

  • Je vais me faire opérer, je suis stressé. Etais-tu stressée avant le jour J ?

  • Oui !!! Bien sur ! Qui n'est pas stressé avant une opération, avant une anesthésie générale ? Rien de plus humain que la peur de l'inconnu. Comment sera notre vie après l'opération? Personne peut répondre à ça avant d'y être... non?

 

  • As- tu maigris des pieds ?

  • Oui, je suis passée du 40 au 39 … rien de spectaculaire cependant. Je pense que c'est du au fait que mes pieds ne gonflent plus à 70kg comme à 123. Par contre, tu me dis que tu fais du 43, que tu aimerais chausser du 40 … Hélas, à part te faire raboter les pieds, je ne pense pas que cela soit possible ….

 

  • Les cicatrices de l'opération se sont-elles complètement estompées ?

  • Non, mais je dis que cela dépend de ta façon de cicatriser. Je suis très brune et matte de peau. Je marque en général. Ma peau cicatrise parfaitement, mais il reste toujours des marques sur moi. J'ai des amis chez qui il ne reste que des traits très fins et presque invisibles à l'oeil nu.

 

  • As tu déjà bénéficié d'une chirurgie réparatrice ?

  • Non, j'en aurai parlé dans mon blog. Mais j'y songe sérieusement. En particulier pour les seins et le ventre. Je pense à un bodylift pour le ventre, les fesses et les cuisses. Je veux attendre que mon poids soit parfaitement stabilisé avant de consulter. En septembre, il fera moins chaud et je saurais si je suis stabilisée à +/- 70 kg. Ne vous inquiétez pas, vous serez les 1ers informés.

 

  • Comment j'ai eu l'opportunité d'avoir un by pass ?

  • Mon IMC (Indice de Masse Corporelle) était à 48. Pour bénéficier d'un by pass, il faut un minimum de 38 …. La sécu ne pouvait pas refuser, n'est ce pas ?

 

  • Qui as-tu consulté pour commencer les démarches ?

  • C'est mon endocrino qui m'a parlé la 1ere de cette opération. Elle m'a orientée vers un chirurgien de sa connaissance.

 

  • Par quoi commencer les démarches ?

  • Parlez-en à autre médecin traitant en 1er lieu. Mais parfois ils ne sont pas chauds pour une gastroplastie. Ne pas se décourager …. consulter un endocrino. Ils seront de bons conseils de toutes façons. Et ils pourront vous orienter vers un chirurgien. Si vous ne connaissez pas d'endocrino, consultez un gastroentérologue.

 

  • Je perds toujours du poids, je me demande par quel processus je vais arrêter d'en perdre.

  • Je n'ai pas la réponse exacte mais à mon sens, tu ne décides pas. C'est ton corps qui décide s'il a atteint son poids de forme. Si tu trouves que tu as trop perdu, ne balise pas, on reprend en général des kilos au bout de quelques années, quand l'effet de malabsorption s'atténue. Pour ma part, le poids s'est stabilisé depuis 6 mois sans que je n'ai rien changé à mon regime alimentaire. Ça se fait tout seul.

 

  • Je n'écris pas de blog car vais-je être lue ?

  • J'ai écrit ce blog d'abord pour moi même, pour ne rien oublier, et aussi pour «exorciser» l'aventure que je vivais. Pour ne pas que ça prenne toute ma tête. Et aussi parce que comme tout le monde, j'ai commencé à me renseigner sur internet et ça manquait cruellement d'expériences vécues. On peut poser toutes les questions aux médecins, naturellement, mais ils auront une réponse clinique (scientifique), moi je voulais apporter une réponse par rapport au quotidien, ce que je vis au jour le jour. C n'est que mon expérience, comme je l'ai écrit en préambule de ce blog, mais ça rassure de lire du vécu et pas uniquement de la théorie. Très honnêtement, je ne pensais pas que mon blog aurait autant de succès et que vous seriez si nombreux à m'écrire tous les jours!!!!!

 

  • Je mesure 1m60 et je pèse 131 kg … j'hésite à me faire opérer, (peur), j'aimerai réussir à franchir le pas.

  • Je ne sais pas si c'est valable pour tous, car chacun trouve la motivation au fond de soi (comme pour arrêter de boire ou de fumer, je suppose), mais je vais te donner la mienne de motivation : mon petit garçon ! Et ensuite ma santé, mais les deux sont liés. En effet, je n'avais que 40 ans, et pas encore de dommages collatéraux à cause de mon obésité. Pas de problèmes d'articulations, ni hypertension, ni rien, mais pour combien de temps encore ? Je ne pouvais pas fermer les yeux sur le problème en espérant que je ne souffrirais pas à cause de ça dans les années à venir. Mais les kilos s'accumulant, les complications seraient arrivées un jour ou l'autre. L'opération aurait sans doute été plus compliquée, délicate à 50 ans et 145 kilos qu'à 40 ans et 123 kilos. Ensuite, plutôt que d'attendre de mourir à petit feu d'obésité morbide encore jeune surement, j'ai préféré tenter une opération salvatrice dans la majorité des cas. Ne rien faire était pour moi l'équivalent d'un suicide à long terme. Quitte à «mourir», autant tenter l'impossible pour vivre mieux et plus longtemps. Vu le résultat, j'ai bien fait de franchir le pas !!!!

 

  • Je vais être opéré dans quelques jours et je suis plein d'espoirs!

  • Comme tu as raison !!! c'est pas moi qui vais te décourager!

 

  • Est-ce qu'on peut porter des poids 1 mois après l'opération ?

  • Je n'en suis pas certaine … comme m'a dit mon chirurgien au lendemain de l'opération : «Il faut y aller doucement !!! les cicatrices externes ne sont pas très importantes, mais LA cicatrice, celle dont il faut prendre soin, est à l'intérieur! Elle ne se voit pas mais elle est là.» Je dirai qu'à ta place je ne porterai pas de poids même 1 mois après l'opération, pour ne pas prendre de risques inutiles.

 

  • Est-ce qu'il faut s'allonger après le repas ?

  • Si tu n'en éprouves pas le besoin, pourquoi veux tu t'allonger après le repas ? Moi, je fais la sieste,mais je la faisais déjà avant l'opération …. Hé! Suis du midi ! On se refait pas!

 

  • Le 1er mois nous mangeons quoi ?

  • Si ton médecin travaille avec une nutritionniste, tu n'as pas à t'inquiéter, tu auras des recommandations concernant la nourriture pour les 1eres semaines, voire les 1ers mois post-op. Pour ceux dont le chirurgien ne donne pas de consignes particulières (il y a des patients lâchés dans la nature par leur chir sans vraiment de conseils diététiques), je leur conseille vivement de prendre rdv avec une diet ou une nutritionniste. Dans mon blog, j'ai mis le protocole alimentaire recommandé par ma nutritionniste. Cela peut aider surement, mais n'oubliez pas que ce que votre médecin vous conseille prévaut sur tout ce que je peux écrire.

 

  • Je me suis fait opérer il y a 2 mois, j'ai perdu 22 kilos mais mon souci c'est que j'ai très mal à l'estomac, pas à un endroit précis, mais une douleur sourde. L'échographie n'a rien montré,,,,

  • Retourne voir ton chirurgien !!! n'attends pas ! Il faut qu'il trouve d'où ça vient cette douleur! Il n'est pas normal d'avoir mal. As-tu passé un TOGD ? Peut-être que tu manges trop vite … Est-ce que tu mâches bien chaque aliment ? (même le yaourt!!!).

 

  • Depuis 2 semaines je ne perds plus de poids, je n'arrive pas à savoir s'il existe des seuils et s'il faut attendre longtemps avant que la perte ne reprenne ?

  • On fait des paliers. Plus ou moins longs.... nous sommes très inégaux devant la perte de poids. J'ai constaté que les hommes perdent à une vitesse fulgurante par rapport aux femmes. Une amie a fait un mega palier qui a duré 6 mois et sa perte a repris sans que son chir ou elle-même puisse expliquer le phénomène. Si toutefois ta perte ne reprenait pas et que tu ronges ton frein, que ça devient psychologiquement insupportable, parles en à ton médecin. Ou encore, vois une nutritionniste, vous ferez ensemble le point sur ton alimentation et sur ta façon de manger. Ça pourra t'aider, tu auras l'impression d'agir plutôt que d'attendre passivement que Monsieur Byby fasse son job. N'oublie pas que ce n'est pas une baguette magique et qu'il faut l'aider en permanence.

 

  • Je suis très fatiguée. Et vous ?

  • Je rencontre souvent des by passés qui ressentent une grosse fatigue avant les repas. De mon côté, je ne suis absolument pas fatiguée. Juste un coup de pompe après les repas, mais c'est à cause du pancréas qui travaille beaucoup. Ça passe très vite. Je n'ai pas de fatigue chronique par contre. Si vous ressentez de la fatigue, parlez-en à votre chir ou à votre médecin traitant. Peut -être avez-vous des carences ? Un bilan sanguin mettra vite ça en évidence si c'ets le cas. Si la fatigue arrive juste avant les repas, peut-être que vous ne mangez pas assez de protéines et de sucres lents aux repas. Une diététicienne pourra vous conseiller pour rééquilibrer vos repas. Elle pourra vous conseiller, par exemple, de prendre une collation en milieu de matinée et une autre en milieu d'après-midi. Je ne mange pas dans la matinée car je me lève relativement tard, mais je « goute » avec mon fils vers 16h30. Une pomme, une compote, un morceau de fromage allégé, des carottes crues, des protéines (2 batônnets de surimi) etc … attention à ne pas faire un vrai repas! Il s'agit juste d'une collation légère qui permet de rebooster la machine pour tenir jusqu'au soir !!!!

 

  • Concernant la sexualité, vous en parlez bien tard dans votre blog. Je m'interroge sur le fait que la libido en prend un coup. Avant l'opération j'étais plutôt active avec mon mari, mais depuis le by pass et cette fatigue, je n'ai plus très envie....

  • J'ai écrit que ma sexualité en a pris un coup ???? vraiment ? Non, vous devez vous tromper ! Elle a changé, mais dans le bon sens !!! mon mari n'a jamais été aussi amoureux et moi je suis très en forme du côté libido. La perte de poids permet des tenues très sexy que je ne pouvais pas oser avant ! Cela fera 21 ans en septembre que nous sommes mariés, et ça n'a jamais été aussi bien entre nous. Bien sur cela dépend des tempéraments ! Mais sincèrement, ça ne peut être que mieux avec 50 kilos de moins, croyez moi. Evidemment mon corps n'est pas terrible,mais on s'en accomode. Nous savons que bientôt il sera plus esthétique grâce à la chirurgie, mais honnêtement tant qu'il y a de l'amour, le côté esthétique on s'en fiche un peu … enfin, comme toujours sur ce blog … ce n'est que mon opinion. Il y a quand même quelque chose de déstabilisant, dont je ne parle pas dans mon blog …. j'ai l'impression que les hommes ne me regardent plus comme avant. Ils ne me regardent plus du tout d'ailleurs … je suis dans la norme j'imagine, un peu « transparente ». Mais cela fera l'objet d'un article à part entière. J'attends vos réactions bien sur !!!

 

  • J'ai décidé en plus des vitamines que me donne mon médecin, de prendre de la vitamine C et du Magné B6. Est-ce une bonne chose ?

  • Oula !!! jamais je ne dirai si c'est bien ou pas de s'automédicamenter ! Parlez-en à votre médecin. Vous n'avez pas peur de faire une surdose de vitamines ? Pour ma part je me contente de prendre le complément alimentaire qu'il a conseillé. Je crois que je prendrai une petite gellule le matin, à vie. Mais sincèrement c'est peu cher payé pour le confort de vie que j'ai trouvé aprés l'opération. Je ne sais pas si c'est grâce à ce produit, mais je ne souffre ni de fatigue, ni de carences. Je reste intimement persuadée qu'une alimentation saine et équilibrée joue en grande partie sur l'état de fatigue et l'équilibre chimique du corps.

 

  • Mon but n'est pas de faire 70 kg mais de pouvoir me mouvoir sans avoir tout ce poids à porter et m'assoir dans des fauteuils où mes fesses puissent rentrer ….

  • Je suis d'accord a 100% la-dessus !!!! Le but n'est pas d'avoir la taille mannequin. Je ne dis pas que vous n'y arriverai pas ! Je dis simplement que ce n'est pas le but recherché car vous serez peut être déçu. Un corps qui a perdu 50 kilos n'a rien de beau …. Mais quelle satisfaction de monter dans un avion et de s'assoir sur un seul siège sans déborder sur celui du voisin, de pouvoir boucler sa ceinture facilement, pareil au cinéma... pouvoir enfin se vêtir avec des habits qui nous plaisent et plus seulement avec des habits dans lesquels on rentre,,, faire du toboggan avec mon fils sans avoir peur du ridicule ou de rester coincée à mi-chemin …. se permettre de manger une glace dans la rue sans que les gens vous dévisagent en se disant « Elle est pas assez grosse ? Faut qu'elle bouffe encore ! »

 

  • Mes questions concernent le dumping …. Il y a du sucre partout ! Même dans le yaourt nature. Manger du melon ou une pastèque cela est-il possible ? Comment cela se passe aujourd'hui pour vous ?

  • Le dumping … le fameux dumping.... je vous rappelle qu'il s'agit d'un malaise, plus ou moins fort selon les personnes, qui survient après avoir mangé quelque chose de sucré ou gras. Ça peut aller du simple mal au coeur, envie de vomir au coma hypoglycémique dans les cas les plus extrêmes. Encore une fois, je ne vous parle que de moi …. je ne suis pas sujette au dumping très gravement. C'est à dire que j'éprouve un certain mal au coeur si j'abuse de sucre, encore que cela soit beaucoup plus flagrant dans mon cas quand il s'agit de gras. Je ne supporte plus le beurre sur les tartines ou dans un croissant. Rien que d'en parler,,, beurk !!! je consomme peu de sucre en général. Je n'en met pas dans les yaourts, je préfère une cuillérée de miel ou une cuillérée de confiture. J'en abuse pas. C'est juste pour donner du goût. Je n'ai jamais été importunée par un fruit trop sucré. Une copine a fait un dumping à cause d'une poire de son jardin qui était trop sucrée. Mais en règle général, la vue d'un gâteau me donne mal au coeur. Je n'ai jamais été une bouche sucrée mais un peu gourmande, comme tout le monde. J'ai tout de même expérimenté un dumping de chez dumping !!!!! je vous raconterai ça un jour,,, parce que si je tais les mauvaises expériences, mon blog ne sert à rien. J'ai promis de tout dire concernant ma vie de by passé!

 

  • J'aimerai stabiliser mon poids car je trouve que je perds beaucoup. Je n'ai pas de problèmes de vomissements mais des selles importantes qui ne cessent pas et j'ai vraiment du mal à me nourrir en dehors de chez moi.

  • Je parle de la stabilisation du poids plus haut... je n'ai pas de réponse exacte. Je pense que le corps finit par se stabiliser de lui-même. Pour les selles importantes, parles en à ton médecin. Ta anse gastrique est peut-être trop longue et favorise le phénomène. Seul ton médecin saura te dire ce qu'il convient de faire pour enrayer ça. Pareil pour les repas en dehors de chez toi … je ne sais pas quoi te dire …. mange ce qui te fait plaisir, ne te force jamais et uniquement les quantités que tu veux. Laisses en dans ton assiette si tu n'(arrives pas à tout manger, et ne te préoccupe pas de ce que les gens pensent. Faut écouter son corps avant tout.

 

  • Je perds pas mal de cheveux... et toi ?

  • J'en ai beaucoup perdu ! Je ne connais qu'une personne qui n'a pas eu ce problème. Cette dame a subit une chimio pour soigner un cancer, elle n'a pas perdu ses cheveux non plus … Je crois que c'est assez exceptionnel de ne pas perdre ses cheveux suite au by pass. Je n'en connais pas la raison. La chute peut être impressionnante !!! je perdais mes cheveux par poignées. Mais ils ont repoussé !!!! je l'es ai fait couper très court pour les fortifier. Ceux qui repoussaient était tout fins et moches. Ça va beaucoup mieux depuis que je les ai courts. J'en perds toujours, mais moins. Poutant je n'ai pas de carences …. est-ce que la perte de poids modifie les hormones ? Cette chute de cheveux m'a rappelée celle que connaissent les femmes après une grossesse.

 

  • J'hésite entre la pose d'un anneau ou un by pass …

  • Votre médecin vous aidera à faire votre choix selon vos habitudes alimentaires, les kilos que vous avez à perdre etc .. c'est à vous qu' appartient la décision finale. Il y a des gens qui partent pour un by pass mais qui en discutant avec leur médecin pensent que finalement une sleeve serai plus adaptée.... Il ne faut pas perdre de vue qu'un by pass est irréversible (c'est possible aujourd'hui mais pas simple) contrairement à l'anneau, mais le confort de vie n'a rien de comparable. La sleeve est un 1er pas pour passer à un by pass par la suite... vous devez prendre en considération pas mal de questions avant de vous décider. La personne la mieux placée pour répondre à vos interrogations et vous orienter c'est votre médecin/chirurgien.

 

  • Je suis rassurée de voir qu'à morphologie comparée, notre perte n'est pas fulgurante comme pour d'autres personnes.

  • Attention, il ne faut pas comparer! Nous sommes vraiment tous différents et inégaux face à la perte de poids. Cela peut être décourageant de voir qu'en 6 mois une personne aura perdu 50 kilos et toi « seulement » 20kg....

     

  • - Je dois en principe me faire opérer début juillet ...je dis bien en principe car j'hésite. Est-ce vraiment raisonnable de prendre le risque de mourir pour être bien ?

  • Je comprends ton inquiétude … je suis passée par là aussi. Malheureusement, je sais que dans mon cas un énième régime ne suffirait pas à ma faire perdre 50 kilos, et me priver toute la vie? je ne pourrais pas !!!Puisque une solution nous ai proposée, pourquoi la refuser ? Mourir à petit feu ou sur la table d'opération? Pour moi le choix a été vite fait (je ne dis pas que j'étais sereine après avoir choisit ! Loin de là!) … j'ai préféré prendre le risque et espérer vivre mieux et le plus longtemps possible. La décision t'appartient. Tu ne vas pas te faire opérer d'une appendicite … c'est une grosse opération. Mais le jeu en vaut la chandelle. A toi de voir. Heureusement dans la majorité des cas, ça se passe très bien, mais il faut aussi se préparer mentalement à d'éventuelles complications (comme pour toute opération) et se demander si tu seras assez fort psychologiquement pour supporter les épreuves.

 

  • Le morceau d'estomac qui ne sert à rien est-ce que le chirurgien le laisse dans le ventre ou est ce qu'il l'enlève ?

    - Dans le cas d'une sleeve, le morceau est oté. Dans le cas d'un by pass, le morceau séparé est conservé. Il continue à produire les enzymes qui servent à la digestion. On peut voir sur la video en debut du blog qu'il est rattaché plus bas sur l'intestin.

  • Je dois faire un bilan à l' hopital je voudrais savoir combien de temps il faut apres les 3 jours d'examen pour avoir une date d'operation? -

 

       - Le temps d'attente est trés different selon le chirurgien, la region, la clinique ou l'hopital... J'ai été opérée 3 mois aprés ma 1ere consultation. Je connais des patients opérés 1 an aprés les 1ers examens.... Pourquoi ne pas poser la question directement à ton chirurgien?

  • Es-tu retournée dans la boutique où tu as acheté la fameuse petite robe noire ?

       - Oui, mais elle ne se rappelait pas de moi... Je lui ai acheté 2 autres jupes pour cet hiver.

 

 

 

Voilà ... j'espere que ça repondra à vos propres questions. Je completerai cet article au fur et à mesure.

Merci de me lire.

 

Posté par Calisson13 à 22:47 - Commentaires [19] - Permalien [#]

09 mars 2011

Des nouvelles

RAS sur le front de poids !!!

Je suis silencieuse depuis quelques mois car je n'ai rien de spécial à ajouter.

 

J'ai repris quelques 2 kilos depuis plusieurs semaines. Je fais à présent 72 kg. Rien d'alarmant mais je surveille un peu plus mon alimentation. Je mets ça sur le fait que je ne bouge pas assez !!! Je ne prends plus le temps d'aller à la piscine ... BRRRRRR ! trop froid !

Je suis allée voir mon endocrino pour essayer de venir à bout des problèmes de pilosité excessive ou hirsutisme. Je devais refaire un bilan hormonal. Il n'est pas top ! J'ai toujours un excès d'hormones mâles. Pas de surprise. Par contre, pas de cholestérol, ni sucre, ni rien de méchant.Un peu d' anémie, je manque de fer.

J'ai raconté l'épisode de la pilule contraceptive à l'endocrinologue. Hors de question de la reprendre et les 5 kilos en moins d'une semaine qui vont avec non plus! Vu la vitesse à laquelle j'ai pris ces 5 kilos l'année dernière et la vitesse à laquelle je les ai perdus (5 jours après avoir arrêter la plaquette), elle m'a convaincue que ce n'est pas de la graisse, mais de la rétention d'eau.

Elle m'a donc suggéré d'essayer la combinaison pilule contraceptive + diurétique 3 mois pour voir ce que ça donne.  Depuis 2 mois que j'ai commencé le traitement, je ne vois pas de différence au niveau pilosité, mais je n'ai pas pris de poids ! c'est déjà énorme comme résultat pour moi. Je ne souffrirai plus de reprendre ne serait-ce qu'un gramme a cause de cette fichue pilule. Donc, je continue le traitement, je dois la revoir dans un mois avec un nouveau bilan hormonal.

J'ai passé une mammographie... ça ne peut pas faire de mal. Rien à signaler. Ouf! Je n'étais pas franchement inquiète, mais bon.... des fois qu'on me trouve une saleté ... c'est toujours un peu flippant, non?!

 

J'ouvre une parenthèse qui n'a rien à voir avec le bypass mais qui me semble intéressante.

Grâce à cette pilule contraceptive, le taux d'hormones mâles a du baisser et celui des hormones femelles se stabiliser ... nous verrons ça le mois prochain avec le bilan sanguin. En attendant, j'ai constaté que ma libido est en berne, je ne supporte plus un grain de poussière, je brique ma maison comme une fée du logis (que je n'ai jamais été), je n'ai plus envie de sortir, j'ai envie de rester chez moi à m'occuper de ma famille et de mon intérieur .... Une vraie petite ménagère de (quasi) 50 ans!!!!

Faut -il voir dans mes nouvelles occupations domestiques une relation de cause à effet avec le taux d'hormones femelles ou mâles chez moi ? Mon opinion est faite !

A méditer !!!!

Posté par Calisson13 à 14:24 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Il est venu le temps des réparations !!!

Une question qui revient avec constance dans vos commentaires : la chirurgie réparatrice !

 

Alors, non, je n'ai encore rien réparé; oui, j'y songe sérieusement.

 

En fait... j'aurai droit à une abdominoplastie le 14 mars 2011 !

 

 ***************************************

Reprenons depuis le début :

La veille de l'opération de gastroplastie, je pesais 119kg, 2 ans et demi plus tard je pèse 72 kg. J'ai perdu une cinquantaine de kilos. On a beau avoir une "belle" peau, on ne fait pas d'omelette sans casser d'oeufs!

En l'occurrence, j'ai un amas de peau et de reste de gras qui pendouille sur le ventre, le pubis qui ressemble à du lait caillé, les cuisses qui jouent au Flamby au moindre mouvement, les bras en aile de chauve-souris, les seins.... quels seins ? les 2 bouts de chairs flasques et vides qui pendent lamentablement au dessus de mon nombril ? ah oui... mes seins .... ceux qui faisaient un 110C et qui affichent péniblement un 95B ? Ben le résultat n'est pas beau! c'est moi qui vous le dit!

 

Il est temps de réparer les dégâts!

Je n'ai plus perdu de poids depuis le mois de février 2010. J'ai attendu 6 mois de stabilisation avant de prendre rdv avec un chirurgien plastique. Je tiens à subir un bodylift. Je vous expliquerai dans un prochain article les différentes opérations réparatrices. Mais pour vous faire une idée, une abdominoplastie reprend comme son nom l'indique la partie abdominale qui va d'une anche à l'autre (environ 2h d'operation), sur le devant du corps. Laisse une fine cicatrice au niveau de l'elastique du string.

Le bodylift est une ouverture circulaire du corps qui lifte/remonte par la même occasion un peu les cuisses, le pubis, les fesses, et le dos, en plus de retendre le ventre (6h d'opération). C'est une intervention très lourde. Lorsque vous verrez le petit film que je vais ajouter plus bas, vous comprendrez mieux. Laisse une cicatrice fine mais circulaire au niveau du string.

Je sais que je vais en baver, juste après l'intervention et plusieurs mois après, mais je me sens prête.

 

Le choix de l'opération et du chirurgien :

Un nouveau parcours va commencer. Je ne suis pas pressée... enfin, si, très ! mais je vais quand même prendre le temps de chercher THE chirurgien avec qui ça passera bien, qui m'assassinera pas au niveau tarifs, et en qui j'aurai une totale confiance.

 

ça a commencé avec une visite chez mon chirurgien pour un bilan post-by pass, avec bilan sanguin etc ... la routine en somme. Nous avons parlé réparation. Je sais qu'il fait des abdominoplasties. Or il me dit qu'il n'a plus le temps matériel car il a trop de travail. Il a embauché une plasticienne qui devrait arriver à l'hôpital de SdeP en janvier 2011. Nous sommes en septembre .... Janvier me parait si loin !!!! Je ne veux pas attendre. Quand je suis sur un combat, on ne m'arrête plus !   :-)))

Je prends rdv sur Aix avec un chirurgien plastique le Dr L. Non conventionné. Il m'a été chaleureusement recommandé par une ancienne opérée qui lui a confié sa poitrine et son ventre et qui en était ravie. Je ne vais pas m'attarder sur ce monsieur pour la principale raison que malheureusement il est décédé depuis notre 1er rdv... mais juste pour indication, je vais vous donner ses tarifs : 5 000 € pour les seins, 6 000 € pour un bodylift. 80 euros la 1ere visite non remboursée bien sur, 3 rdv avant l'opération mais compris dans les 80 € de la 1ere visite. Une sorte de forfait. Concernant le bodylift, comment dire ...je ne l'ai pas senti très sur de lui. Je ne pense pas que ce soit une opération très courante et apparemment il n'en a pas pratiqué des masses.

Je prends un autre rdv avec le Professeur P. sur Lyon, précurseur en matière de bodylift en France. Cher .... très très cher !!! La secrétaire m'annonce la couleur cash : 10 000 € l'opération, remboursé environ ... 300€. Je suis motivée, je prends quand même rdv dans 1 mois.

Une semaine avant le fameux rdv, la secrétaire voulait s'assurer que je n'avais pas changé d'avis, me rappelle pour confirmer le rdv. J'annule. Je veux bien me faire belle mais pas à ce prix là. Je dois encore réfléchir.

Je contacte via le forum www.gastroplastie.cc des copines qui sont sur Montpellier et qui sont passées pas l'abdominoplastie. Je leur demande conseil en matière de chirurgien. Plusieurs me parlent du Dr Ch. Mouliades à la clinique mutualiste Beau Soleil. Sitôt dit, sitôt fait, je prends rdv avec lui.

Mon mari m'accompagne. Le docteur nous reçoit. Il est chirurgien viscéral. La chirurgie esthétique n'est pas sa spécialité. Il n'opère que les patients qui le consultent suite à importante perte de poids. 

Ce monsieur commence par me demander ce que j'aimerai réparer. Je réponds, mon ventre, mes seins. Il dit:  - et ?

Moi : - Euh ... c'est tout

- Les cuisses? les bras ? dites moi ce qui est vraiment important pour vous pour que vous soyez vraiment bien dans votre peau et que ce soit la récompense de vos efforts depuis 2 ans. Je ne vous pousse pas à la consommation, juste, je veux savoir pour vous conseiller au mieux. Mon salaire sera le même a la fin du mois quoique je vous fasse.

- J'aimerai un bodylift plutôt qu'une abdominoplastie.

Lui : - Faites moi voir ça. A priori, je ne vois pas la nécessité d'un bodylift. C'est une opération lourde, douloureuse et il vous faut du temps pour vous retaper après. C'est vous qui voyez mais je n'en vois pas la nécessité.

Suite à ces paroles c'est comme si on m'enlevait un grand poids des épaules. Je souhaitais vraiment un bodylift pour être au mieux physiquement, mais en même temps je redoutais l'intervention et ses suites, sans l'avouer bien entendu. C'est comme si je respirais mieux !

Il me prend en photo sous toutes les coutures. Dos- ventre- seins- bras...

- Voyez votre dos... il n'y a pas de peau qui pend. Je ne vois pas la nécessité de le reprendre. A vous de décider.

C'est tout vu doc ! ce sera une abdominoplastie!!!!

 

Il me dit qu'il n'opère pas les seins. Qu'il travaille avec un chirurgien plastique si je souhaite être conseillée. Nous verrons... chaque chose en son temps.

 

Il prend son grand agenda " Bien... nous disons le 14 mars 2011. ça vous va ? Apres Avril je n'opère plus. C'est trop risqué au niveau infectieux.

- Parfait ! Je note le 14 mars sur mon agenda. "

 

Là il nous explique mieux l'opération. Photos à l'appui. Une femme sur la table d'op, ventre ouvert, peau remontée sur la poitrine, il lui recoud les abdos.... discret coup d'oeil à mon mari. Je sens qu'il va se trouver mal. Il pâlit. Il déglutit, j'ai envie d'éclater de rire. Imperturbable le chir continue son exposé en images. Il explique qu'il refait un nombril, il ne conserve pas l'original car souvent il y a un rejet et il se nécrose. Le nouvel ombilic est rattaché à l'emplacement de l'ancien.On le sent passionné.

On continue à discuter encore quelques minutes. Je rentre le dimanche 13 mars à 17h. Mon mari va rester sur Montpellier dimanche, lundi et mardi. Il reviendra vendredi, samedi et dimanche, jour prévu de la sortie.

Je repars avec un rdv anesthésiste pour le 24 janvier, la demande de prise en charge par la sécu, le bon de commande pré-rempli par le médecin pour commander ma gaine de contention, ainsi qu'une ordonnance pour des bas anti-stase.

D' après lui ce sera accepté et si ça ne l'est pas il montera au créneau jusqu'à ce que ce soit accepté car il s'agit d'une "juste récompense après le chemin accompli depuis le bypass".

Fin du 1er Acte .....

 

 Ma décision prise :

Le jour suivant je me précipite au centre de sécu dont je dépends Je suis reçue comme un chien dans un jeu de quilles.... bref.

Je remets en main propre la demande de prise en charge. Je demande un accusé de réception au cas où le papier seraitperdu. La dame refuse, mais elle marque à l'écran que je suis passée ce jour, le 16 novembre 2010 à 14h pour déposer une demande de prise en charge, et elle me dit de conserver mon ticket de passage comme preuve ... Elle me confirme qu'ayant choisi de me faire opérer à Montpellier, les frais de déplacement et d'hôtel de mon mari ne seront pas pris en charge. J'aurais essayé....  Il n'y a plus qu'à attendre !

 

Le 24 Janvier j'ai eu le rdv avec l'anesthésiste. RAS.

Il a refait une prise de sang. J'ai eu les résultats, petite anémie sans gravité.

Je passe demander à la secrétaire du chir si elle a reçu un avis favorable de la sécu, ma demande ayant été déposée depuis déjà 2 mois. Elle n'a rien reçu. Me dit que c'est normal, que ça a été accepté. Comment être sur ? elle me suggère de ne pas chercher et de laisser faire.... "Si on a pas de réponse après 15 jours, c'est que c'est accepté" me dit-elle. Bon... laissons faire.

 

 L'attente :

Je suis partie 15 jours à la montagne. Me voici de retour à 1 semaine de l'opération avec une sinusite carabinée qui m'empêche de respirer normalement. J'ai le nez bouchée, je ne dors plus, j'éternue sans arrêt, je suis sur les rotules !

Je prends rdv avec mon généraliste dès mon retour afin de traiter ce souci au plus vite. Je sens bien que dans l'état où je suis, l'anesthésiste ne m'endormira pas ! Quelle poisse ! ça fait 4 mois que j'ai le rdv ! hors de question de reculer.

Je suis sous antibiotiques et corticoïdes pour 4 jours. Pourvu que ça passe rapidement!

En attendant, je prépare ma valise. J'ai acheté de longs tee-shirts pour la nuit et des pantalons de jogging pour m'habiller et balader dans les couloirs, ainsi que de confortables sweet-shirts de sport.

Je ne vais pas jouer les malades longtemps. Je compte bien marcher rapidement. C'est essentiel de marcher après une opération pour le transit et la circulation sanguine. J'ai acheté des lingettes rafraichissantes des fois que je ne puisse pas prendre de douche les 1ers jours.

Le planning reste flou quand à la remise sur pied. Je noterai scrupuleusement tout pour vous rapporter ici le contenu définitif de ma valise ainsi que le déroulement des journées postop.

 

J'ai commandé et reçu la gaine de contention à porter nuit et/ou jour pendant 2 mois. (115€ - non remboursée ? à vérifier) Elle est ridiculement petite!!! jamais je ne vais rentrer là-dedans!!! Il s'agit d'une sorte de corset-body. On dirait une taille 36 !!! Une copine qui a été opérée il y a 3 ans par le même chirurgien me rassure... elle avait la même. Elle a eu la même réaction que moi en voyant la sienne et finalement il n'y a pas eu de problème, elle l'a gardée 2 mois. Elle m'a prévenue que les baleines dans le dos vont vite sauter car ça fait un mal de chien quand on est allongé. Je demanderai confirmation à une infirmière avant de prendre l'initiative de les enlever, mais j'ai déjà prévu les ciseaux dans la valise. Le scratch inesthétique et rugueux entre les cuisses risque de poser problème aussi. La même copine me conseille d'ajouter des protections hygiéniques très épaisses à ma valise afin de ne pas souffrir de ce détail. C'est pratique les copines qui sont déjà passées par là !!! Merci Agnès ;-) 

J'ai également les bas de contention anti-thrombose postopératoire (21€ - remboursés ? à vérifier aussi) J'ai tout envoyé pour être remboursée de la gaine et des bas, faudra que je regarde de combien.

J'ai hâte d'y être ... et j'appréhende en même temps. La pression monte avec les journées qui défilent.

Pour les photos Avant-Après... je pense à vous, chers lecteurs. Mais si vous le permettez je ne les mettrai que plus tard. Je n'ai pas encore décidé ce que je dois montrer ou pas. Je ne suis pas particulièrement pudique mais je ne veux pas m'exposer inutilement dans le plus simple appareil. Je vais reflechir à la question.

Fin du 2eme Acte...

 

 

Posté par Calisson13 à 14:51 - Commentaires [1] - Permalien [#]

10 mars 2011

Abdominoplastie ou Plastie Abdominale

CHIRURGIE ESTHÉTIQUE DU VENTRE

 

La plastie abdominale ou abdominoplastie permet d'enlever l'excès de graisse et de peau au niveau du ventre lorsqu'une liposculpture seule ne suffit pas à redonner un ventre plat. Opération mineure, elle peut se dérouler sous anesthésie partielle lorsque la déformation est légère.

En revanche, lorsque la paroi abdominale est relâchée, une plastie musculaire est pratiquée en parallèle. L'intervention est alors plus importante et nécessite une anesthésie générale avec un séjour en clinique de 2 à 5 jours selon les cas.

Aujourd'hui, l'évolution récente des techniques nous permet de combiner une liposuccion extensive - pour favoriser la mobilité de la peau abdominale - à une plastie musculaire de l'abdomen, sans décollement important de la paroi abdominale, ce qui réduit considérablement les risques de cette opération, et favorise de ce fait des suites opératoires plus simples.

 

Les suites opératoires

 

La cicatrice est horizontale, située généralement au niveau du pubis. Le port d'une ceinture abdominale, puis d'une gaine compressive, est nécessaire pendant 4 à 6 semaines selon les cas.

 

Les résultats

 

Quelque soit l'importance de l'intervention, les résultats sont appréciables et visibles au bout d'environ deux mois. Cette opération permet de retrouver de façon radicale et définitive un ventre ferme et plat.

 

Voici une animation sur comment se pratique une abdominoplastie, ou plastie de l'abdomen.

Sur youtube vous pourrez trouver d'autres films explicites.

J'ai préféré une animation pour ménager les âmes sensibles.

http://www.youtube.com/watch?v=125j0J_QjEU

 

 

 

 

 

 

Posté par Calisson13 à 09:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Bodylift ou Dermolipectomie circulaire

Le Bodylift ou dermolipectomie circulaire est une intervention chirurgicale qui permet d’affiner le tiers moyen de la silhouette.

Après une importante perte de poids, la silhouette reste souvent disgracieuse. Elle présente généralement un important excès de peau, notamment autour de la ceinture abdominale et de la taille. Une culotte de cheval est souvent persistante et les fesses ont tendance à être relâchées et tombantes.
Le bodylift est par conséquent particulièrement indiqué après un régime important ou à la suite d'une chirurgie bariatrique tel un by pass ou une gastroplastie (traitement de l'obésité).

Le bodylift consiste à traiter en un même temps opératoire l'ensemble de la ceinture abdominale, c’est à dire l’abdomen, les hanches, la taille, les fesses et la culotte de cheval, si elle est présente. Au cours de l'intervention, une bande de peau circulaire, d’une largeur d’environ 20 cm, est retirée autour de la taille, en ceinture. Ce geste est accompagné d’une liposuccion très importante de la culotte de cheval. On peut ainsi remettre sous tension la peau abdominale, affiner la taille, corriger la culotte de cheval et remonter les fesses tout en leur redonnant du galbe. La texture de la peau du ventre et des fesses est également améliorée.

Suites opératoires

La cicatrice finale est circulaire, telle une ceinture autour de la taille. Elle peut être entièrement dissimulée sous un sous-vêtement. L’intervention se déroule sous anesthésie générale et nécessite un séjour en clinique d’environ 5 à 6 jours. Le patient pourra se lever dès le premier jour. Des pansements sont nécessaires pour une durée de 2 semaines. Un vêtement compressif devra être porté pour une durée de 4 à 6 semaines. Des séances de drainage lymphatique dans les suites post-opératoires favorisent et accélèrent la résorption des oedèmes.

Résultats

L’amélioration de la silhouette est immédiate. L’œdème postopératoire, notamment au niveau de la culotte de cheval diminue progressivement. Le résultat final est obtenu après 2 à 3 mois. Cette intervention permet d’harmoniser de manière spectaculaire la silhouette au niveau du ventre, de la taille, des fesses et de la culotte de cheval chez les patients présentant un relâchement de la peau après perte de poids importante.

Posté par Calisson13 à 09:37 - Commentaires [3] - Permalien [#]