14 novembre 2008

L'embonpoint est dangereux et peut doubler le risque de déces prématuré

L'embonpoint fait vivre dangereusement, selon une vaste étude menée dans neuf pays européens et publiée mercredi 12 novembre 2008 qui montre qu'un grand tour de taille double quasiment le risque de décès prématuré pour les deux sexes.

Une adolescente sur une plage danoise

Une comparaison entre des sujets ayant le même indice de masse corporelle montre que la probabilité de mourir augmente de façon linéaire avec l'accroissement du tour de taille, selon les auteurs de cette recherche, dont les résultats paraissent dans le New England Journal of Medicine daté du 13 novembre 2008.

C'est ainsi que le risque de mortalité était environ deux fois plus grand chez les participants avec un grand tour de taille, soit plus de 120 centimètres pour les hommes et plus de 100 cm pour les femmes, que pour les hommes ayant un tour de taille inférieur à 80 centimètres et les femmes un tour de taille inférieur à 65 cm.

Ce risque est similaire même si l'indice de masse corporelle (le poids en kilo divisé par le carré de la taille) se situe dans une fourchette normale (18,5 à 25), selon cette recherche menée sur 359.000 personnes âgées de 51,5 ans en moyenne, dont 65,4% de femmes.

Chaque augmentation de cinq centimètres de la circonférence de la taille accroît le risque de mortalité de 17% chez les hommes et de 13% pour les femmes.

Ces travaux montrent de façon probante qu'un excès de graisse autour de la taille présente un risque important pour la santé même chez des sujets qui ne sont pas considérés comme obèses ou souffrant de surpoids, soulignent les auteurs de cette étude.

"Bien que des études plus limitées aient déjà indiqué un lien entre mortalité et tour de taille, nous avons été surpris de constater que la circonférence de la taille pouvait avoir un effet aussi drastique sur la santé et l'incidence des décès", souligne le Dr Elio Riboli, un des principaux auteurs de la recherche.

Il est le coordinateur européen du projet EPIC (European Prospective Investigation into Cancer and Nutrition) dans le cadre duquel cette étude a été menée et à laquelle ont notamment participé l'Imperial College de Londres (GB) et l'Institut allemand de nutrition humaine.

Le danger d'un excès des graisses autour de la taille s'explique par le fait qu'à cet endroit particulier, elles sécrètent très souvent des cytokines, des protéines régulant la réponse immunitaire ainsi que des hormones et d'autres éléments actifs dans le métabolisme qui peuvent contribuer au développement de maladies chroniques, notamment cardiovasculaires et de cancers.

Les résultats de cette recherche devraient encourager les médecins à mesurer systématiquement le tour de taille de leurs patients aussi bien que leur indice de masse corporelle dans le cadre des visites de routine pour évaluer leur état de santé, estiment les chercheurs.

Le ratio entre tour de taille et tour de hanches s'est aussi révélé être un important indicateur de l'état de santé, soulignent les auteurs de l'étude.

Il est calculé en divisant la circonférence de la taille par celle des hanches.

Ce ratio varie de façon importante dans les populations européennes selon cette étude.

Pour 98% des participants, ce ratio variait de 0,78 à 1,10 chez les hommes et de 0,66 à 0,98 chez les femmes. Dans ces fourchettes, chaque cran supérieur de 0,1 dans ce ratio était lié à une augmentation de 34% du risque de mortalité chez les hommes et de 24% chez les femmes.

Pour le Dr Tobias Pischon, de l'Institut allemand de nutrition humaine à Potsdam-Rehbrucke, "le résultat le plus important de l'étude est le fait de montrer que la distribution des graisses dans le corps joue un rôle important pour la santé et la mortalité".

Durant la période de suivi de 9,7 ans, 14.723 participants à l'étude (4,09%) sont décédés. Les sujets ayant l'indice de masse corporelle le plus élevé mouraient le plus souvent de maladies cardiovasculaires ou de cancer.

Posté par Calisson13 à 20:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]


16 novembre 2008

Dimanche 16 Novembre 2008 : bilan 2 mois post byby

Voici les mesures ce matin à 2 mois post-op : (toujours en centimetres)





Totaux jusqu'ici 16/09/2008 Operation 16/10/2008 16/11/2008
Avant-bras -1,5 26 25 24,5
Bras -6 46 43 40
Cheville -3,5 27 24 23,5
Cou -3 40 38 37
Cuisse -2 71 69 69
Genou -10 52 48 42
Hanche -9 145 139 136
Mollet -6 49 45 43
Poignet -2 19 17 17
Poitrine -5 126 124 121
Sous-poitrine -10 115 107 105
Taille -11 132 121 121
Fesses -14 145 132 131


Poids -12,5 119,8 112,3 107,3
Perte depuis le début
7,5 12,5
Kilos perdus par mois

7,5 5




Moyenne des kilos perdus par mois =

6,3 Kg




Posté par Calisson13 à 09:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Bilan à 2 mois post-op:

Les +++ :

Je perds du poids

Je ne vomis plus du tout

Je mange de tout

Je n'ai plus du tout envie de gateaux ou de sucre

Je n'ai pas de frustrations

Les --- :

Je ne perds pas assez vite à mon gout

Et ... c'est tout.

Finalement peu de points négatifs. Pour la perte, même si elle n'est pas spectaculaire, je me console en me disant que la peau sera un peu moins abimée qu'avec une perte rapide.

Question repas, je fais des repas trés équilibrés. Je mange absolument de tout. Mes quantités sont normales, c'est à dire moins importantes qu'avant l'opération, mais normales tout de même. Je veux dire que je ne me sens pas frustrée au niveau des quantités. Je ne vomis plus depuis 1 mois. J'apprends à gérer les repas. Si par (mauvaise) habitude j'ai mangé trop vite les 1eres bouchées, je le sens immédiatement. J'arrete de manger quelques instants. ça passe, et je reprends lentement. J'ai une vie sociale tout à fait normale. Je vais au resto, je suis invitée. Simplement je fais trés attention à ne pas manger n'importe quoi et surtout à bien macher. Au resto, je prends une salade composée la plupart du temps car on y trouve un peu de tout: crudités, protéines ... En dessert, je prends un fromage blanc ou une salade de fruits ou encore je mange un fruit en arrivant à la maison.

Je ne supporte plus la vue des patisseries. Dans la semaine j'ai acheté un mille-feuilles pour mon mari et un gateau à la framboise pour mon fils. Je n'en ai pas pris pour moi car je n'en avais pas envie. Pourvu que ça dure!

Un truc pour lequel je craque toujours : le chocolat noir à 75%. Mon peché mignon! Heureusement que je suis accroc mais pas compulsive. Un carré me sufit en cas de crise. Mais il faut que j'assouvisse ce désir sinon je pete un cable.

Côté boisson : Je suis toujours assoiffée ! Je bois de l'eau principalement ou de la tisane.

Pour le sport : J'ai réattaqué le vélo d'appartement. Mais pas de façon réguliere; c'est ma résolution pour ce mois-ci : le sport et la piscine. Il faut que je me motive !

J'ai rdv à SdeP le 18 Décembre avec le chir pour la visite des 3 mois.

Posté par Calisson13 à 09:50 - Commentaires [2] - Permalien [#]

22 novembre 2008

Les portions et équivalences

Voici une liste qui m'a été envoyée par une amie. Je la trouve fort interessante quand comme moi on ne pese pas ses aliments. ça peut aussi servir aux gens qui ne sont pas au régime. Ce sont des équivalences par portion. Liste à imprimer et à poser sur vote frigo par exemple:

Les équivalences par portions

1 part (la valeurd’1 steak haché) de toutes les viandes : bœuf, veau, cheval, poulet, dinde, lapin, agneau, porc, jambon, langue, cervelle, foie, rognon

=  part de poissons gras (thon, saumon, sardine, maquereau, hareng, truite)
= 2 parts de poissons maigres, coquillages, crustacés,
= 2 œufs
= 2 tranches de jambon
= 2 portions de fromages à 50% (50 g)
=1/2 part de charcuterie (2-3 rondelles de saucisson, 2 saucisses de type knaki, 1 saucisse merguez)



1 portion de fromage à 50% de matières grasses=1/6 à 1/8 de camembert :
= 1 laitage nature au lait entier
= 2 laitages natures ½ écrémé ou 0% avec ou sans fruits
=1 verre de lait ½ écrémé
=2 portions de fromage à 20% de Matières grasses


1 cuillère à soupe d’huile (tournesol, olive, colza, maïs ….) (10 g d’huile=90 calories 100 g d’huile = 900 calories)
= 1 noix de beurre ou margarine
= 1 cuillère à café de mayonnaise
= 2 noix de beurre allégée à 41%
= 1 cuillère à soupe de crème fraîche à 30%
= 2 cuillères à soupe de crème fraîche allégée à 15%


1 petit pain individuel=1/ 4 de baguette
= trois pommes de terres de la taille d’un œuf
= 5 à 6 cuillères à soupe de pâtes, riz,semoule, maïs CUITS
= 3 à 4 cuillères à soupe de lentilles, haricots blancs et rouges, flageolets, fèves : CUITS
= ½ verre de riz, pâtes, semoule CRUS
=4 biscottes, 4 petits grillés,1/2 bol de céréales de petit-déjeuner taille moyenne


1 FRUIT MOYEN
= 1 orange,3clémentines, 1 pamplemousse
=1 pomme,1 poire,1/4 d’ananas (1kg), 2kiwis
=2 pêches, 2 brugnons,4 abricots ou prunes
= 1 banane moyenne, 10 à 15 grains de raisins, 20 à 25 cerises, 2 figues fraîches, ½ mangue
=1/6 de pastèque, ½ melon, 1 barquette de fraises (250g), 2 barquettes de framboises
= 1 compote (100g) ou 1 coupelle de fruits au sirop léger
=3 ou 4 abricots secs, 2 pruneaux, 3 à 4 dattes sèches, 1 poignée de raisins secs
= 1 verre de jus de fruits ou soda
= 2 cuillères à café de confiture ou de miel.

Source : Service de Médecine et Nutrition- Hôtel Dieu- Paris
Professeur Arnaud Basdevant- Pitié Salpetrière depuis Juillet 2007

Posté par Calisson13 à 18:19 - Commentaires [4] - Permalien [#]